Le confinement économique et après ? Que faire ?

Nos business sont largement impactés par cette période de confinement, d’où une incertitude croissante dans les entreprises. Les nombreuses crises qui ont jalonné nos économies nous ont montré que si elles sont totalement imprévisibles et toutes différentes, par contre les réactions de nombreuses entreprises le sont moins. Il en résulte des stratégies souvent contre-productives.

 

Couper les actions marketing jusqu’à nouvel ordre

Certes, les entreprises vont devoir monitorer les impacts de cette crise, des décisions économiques vont devoir être prises. Toutefois, vos stratégies marketing sont destinées à vous permettre d’aller à la rencontre de vos marchés. Il est donc indispensable de préparer la suite en réévaluant ces stratégies et en se tenant prêt à relancer la machine, suffisamment en amont pendant que vos concurrents se poseront encore des questions. Trois avantages de cette façon d’agir : 

  • Profiter de l’absence des autres au redémarrage pour occuper le terrain. 
  • Éviter de nourrir encore plus la baisse de chiffre d’affaires. 
  • Prendre de l’avance, car à terme tout repartira.

Devenir mutique 

Souvent, les entreprises deviennent aphones, alors qu’elles devraient gérer leur communication au plus juste avec toutes leurs parties prenantes. 

L’interne est certes important, mais aussi les clients, en tenant compte de leurs attentes et de leur environnement, presque comme une communication en one to one. Auprès de ces personnes, il est indispensable de tenir des propos succincts et ne pas faire de longs messages corporate que personne ne lit. 

Communiquer régulièrement est aussi une clé, les canaux sont suffisamment nombreux pour ne pas être répétitifs ou envahissants.

Pour cela, l’entreprise et son management doivent s’assurer de mettre en place une cellule communication qui les aidera à bâtir et à diffuser les messages, mais aussi à faire de la veille pour occuper le terrain business dès les premiers signes de reprise quand d’autres resteront sur la défensive.

En bref, quand tout s’arrête, que tout le monde est dans l’incertitude, il faut savoir anticiper et être contrariant.